Les images pour votre site
Droits d'auteur

Utiliser des images pour son site ou sa communication

Les bonnes pratiques pour ne pas enfreindre la loi

Aujourd’hui, les réseaux sociaux, surtout Instagram, sont très orientés sur l’image et l’apparence.
Il convient donc quand on veut communiquer avec ses utilisateurs, ou ses followers pour Instagram, de choisir la bonne image impactante et efficace.

S’il est facile de trouver ladite image idéale sur Google, attention toutefois aux droits d’auteur et propriété intellectuelle ! Et oui ! Même une simple image peut appartenir à quelqu’un, un graphiste, un photographe ou une créatrice.


1. La recherche avec Google

S’il est facile de trouver la dite image idéale sur Google, attention toutefois aux droits d’auteur et propriété intellectuelle ! Et oui ! Même une simple image peut appartenir à quelqu’un, un graphiste, un photographe ou une créatrice.

Il convient donc dans un premier temps de ne sélectionner sur Google par exemple, QUE les images libres de droit grâce à l’onglet “outils > droits d’usage” situé dans la barre de recherche. Celui-ci vous permettra d’affiner et trouver votre bonheur.


ucija-ros-HGJnU_IGyKU-unsplash

Photo by Lucija Ros on Unsplash

2. Les banques d'images

Autre alternative : les banques d’images “gratuites”. Attention, même chose assurez-vous de bien lire les recommandations du site, éventuels crédits à indiquer (taguer le compte ou la source) sur votre publication.
En voici une petite liste non-exhaustive :
Pixabay
Pexel
Visualhunt
Cupcake
Unsplash
Freepik

Personnellement, j’ai souvent utilisé everypixel.com qui regroupe une bonne partie des banques d’images les plus connues, qu’elles soient free ou premium.

La vidéo n’est pas en reste non plus. Si vous souhaitez intégrer de belles vidéo en slider sur votre site par exemple, ces quelques sites vous en proposent de belle qualité et souvent classées par thème :
Coverr
Life Of Vids
Pixabay
Pexel
Videezy
ClipStill
Splitshire
Videvo


3. Demandez gentiment son accord... c'est souvent oui !

Enfin, si après tout cela l’image idéale n’est pas libre de droit et appartient à quelqu’un, il ne suffira pas de taguer le propriétaire. N’oubliez pas qu’avant tout, son accord préalable est recommandé. Il peut arriver que le créateur ou le photographe ne souhaite pas être associé à votre marque. Soyez donc prudents quant à l’utilisation de contenu numérique qui ne vous appartient pas.